Publié par SEO950047 le

Prêts garantis par l’Etat

Prêts garantis par l’Etat (PGE) pour faire face au COVID19.

L’objectif des PGE, mis en place jusqu’au 30 juin 2021, est de soutenir la résilience de votre entreprise, et soulager votre trésorerie à une période où elle se trouve probablement sous pression en raison du Covid-19.

Le prêt garanti par l’État
Le montant du prêt peut atteindre jusqu’à 3 mois de chiffre d’affaires 2019 ou 2 années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Aucun remboursement n’est exigé la 1ère année. 2 à 4 mois avant la date anniversaire du PGE, le chef d’entreprise prendra la décision sur le remboursement : il pourra décider de rembourser immédiatement son prêt, de l’amortir sur 1 à 5 ans supplémentaires, ou de mixer les 2.

Votre banquier peut vous proposer de façon personnalisée les modalités d’amortissement qui correspondent le mieux à la situation du client et à vos besoins.

Ainsi, il sera possible d’intégrer dans la phase d’amortissement une nouvelle période d’un an où seuls les intérêts et le coût de la garantie d’État seront payés, en restant dans une durée totale de prêt de 6 ans (durée maximale voulue par la Commission Européenne).

Où obtenir un prêt garanti par l’État?
Une entreprise qui demande un prêt à sa banque ou à un intermédiaire en financement participatif peut obtenir une garantie de l’État.

Qui peut demander un prêt garanti par l’État?
Toutes les entreprises situées sur le territoire français et ce quelles que soient leur taille, leur activité et leur forme juridique (PME, ETI, agriculteurs, artisans, commerçants, professions libérales, entreprise innovante, micro-entrepreneur, association, fondation,…). Certaines SCI, les établissements de crédits et sociétés de financement sont exclus.

Taux de remboursement
S’agissant des taux, les petites et moyennes entreprises qui souhaitent étaler le remboursement de leurs PGE pourront bénéficier de taux bancaires compris entre 1 % et 2,5 % en fonction du nombre d’années de remboursement. Dans les conditions actuelles de taux, les banques se sont engagées à proposer une tarification maximale de :

  • 1 à 1,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023,

  • 2 à 2,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’État compris.

Un an supplémentaire pour rembourser votre PGE

Le COVID19 finira par passer, oui. Mais en attendant, les trésoreries d’entreprise sont sous pression. Les entreprises peuvent maintenant repousser l’échéance du remboursement de leur prêt d’un an.

Seulement voilà, l’épidémie se prolonge dans le temps. Ainsi l’État offre une année supplémentaire d’échéance pour permettre aux entreprises de respirer.

Qui peut obtenir un délai d’un an supplémentaire pour rembourser leur PGE?
Toutes les entreprises peuvent, quelles que soient leur activité et leur taille, demander un différé d’un an supplémentaire pour commencer à rembourser leur prêt garanti par l’État (PGE).

Comment demander le remboursement différé d’un an pour le remboursement?
Une entreprise ayant contracté un Prêts garantis par l’État en avril 2020, et qui ne serait pas en mesure de commencer à le rembourser en avril 2021, pourra ainsi demander un report d’un an et commencer à le rembourser à partir d’avril 2022.
Toutes les entreprises sont invitées à aller voir leur conseiller bancaire pour décider du plan de remboursement de leur Prêts garantis par l’Etat.

Un dispositif qui a obtenu un franc succès
Le prêt garanti par l’État (PGE) a été distribué 645.000 fois par les banques pour un montant d’environ 131 milliards d’euros. Grâce à ce prêt les entreprises ont bénéficié d’une résilience accrue face au COVID19.

Si vous pensez qu’un prêt bancaire avec des mesures avantageuses peut vous permettre de traverser les prochains mois dans de bien meilleures conditions, alors le PGE est une option à apprécier sérieusement pour votre entreprise.

C.G.P.A.S OFFICE est à vos côtés pour assurer un suivi quotidien des décisions et jugements rendues par les juridictions, l’évolution des textes de loi et une veille sur l’actualité économique et sociale relative à votre métier.

Faites le choix de la tranquillité d’esprit et déléguez votre gestion de paie à C.G.P.A.S OFFICE.

Pour déléguer la gestion de vos bulletins de paie

Catégories : Articles